Tendinite

Les blessures du sportif : la tendinite

La tendinite fait partie des blessures les plus courantes chez les sportifs. C’est en fait une inflammation d’un tendon particulièrement douloureuse qui peut survenir après un choc, une chute, un surentraînement ou lors d’un effort effectué dans de mauvaises conditions (mauvais matériel, fatigue, changement de terrain…).

Il est nécessaire de savoir que la tendinite n’apparaît pas uniquement à cause d’un mauvais mouvement ou d’une mauvaise posture : l’alimentation joue un rôle important dans l’apparition et la prévention de cette blessure !

 

Quelles sont alors les règles d’or nutritionnelles à suivre pour limiter les tendinites ?

  • Boire beaucoup d’eau. En effet, la déshydratation est l’un des principaux facteurs de risque des tendinites. Une bonne hydratation permet d’éliminer les déchets produits par l’organisme et d’éviter leur accumulation au niveau des tendons. Bien boire, c’est également important pour avoir des tendons souples, et donc limiter les risques de tendinites. On conseille de boire 1,5 à 2L d’eau par jour. Pendant l’effort, ne pas hésiter à fractionner l’hydratation : une à deux gorgées d’eau toutes les 15min environ pour une bonne hydratation !

 

  • Augmenter sa consommation d’Oméga 3. Ils ont des propriétés anti-inflammatoires, et permettront alors de soulager et de prévenir les tendinites. Pour cela, privilégier la consommation de poissons gras (saumon, sardine), d’huiles de noix, de colza, de lin.

 

  • Limiter les aliments irritants la muqueuse intestinale. Certains aliments peuvent être à l’origine de troubles digestifs, ce qui va affaiblir la muqueuse intestinale et ainsi favoriser le caractère pro inflammatoire (c’est-à-dire qui favorise l’inflammation) de certaines protéines. De manière générale, les aliments irritants sont : les crudités, les choux, les brocolis, les aliments épicés et à fort goût. Ceci est évidemment à adapter selon la sensibilité de chacun.

 

Vous êtes désormais armés pour démarrer ou poursuivre votre activité physique !

 

Margaux Orsini, diététicienne.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire